par Pauline / Dernière mise à jour : le 09/11/2022

Navigation Rapide :

Vue d'ensemble : SSD, M.2, PCIe, NVMe

  • SSD (Solid State Disk) et HDD (Hard Disk Drive) sont tous 2 des disques. Par rapport au HDD, les avantages de la vitesse de lecture et d'écriture plus rapide du SSD, de son fonctionnement sans bruit et de sa résistance élevée aux chutes le rendent souvent utilisé par les utilisateurs comme disque système pour améliorer les performances de l'ordinateur.

  • M.2 est une nouvelle spécification d'interface introduite par Intel pour remplacer MSATA. Elle présente l'avantage d'une vitesse de lecture et d'écriture plus rapide et d'une taille plus petite. Prise en charge de l'interface SATA, PCI-E X2, PCI-E × 4, interface M.2

  • PCI-Express (Peripheral component interconnect express) : est une norme de bus d'extension d'ordinateur série haute vitesse. En termes simples, les périphériques qui y sont connectés allouent une bande passante de canal exclusive. PCIe a 2 formes existantes : la forme de canal d'interface M.2 et l'emplacement standard PCIe.

  • NVM Express (Non-Volatile Memory) est un protocole d'interface standard développé pour PCIe. L'avantage est que diverses restrictions imposées aux SSD par l'ancienne norme sont levées. Il présente les avantages d'une faible latence, d'une faible consommation d'énergie et de hautes performances.

D'une manière générale, M.2 est une spécification physique, tout comme les routes et les chemins de fer ; PCIe est une interface analogique à grande vitesse, et comme les routes de comté et les routes provinciales, avec différentes limites de vitesse ; et NVMe est un protocole de couche de transport, tout comme voitures sur la route, mais avec la différence entre une voiture de sport et une camionnette.

Le SSD M.2 utilise 3 types d'interface de bus informatique : PCIe (Peripheral Component Interconnect Express, PCI Express), SATA et USB

Le SSD M.2 PCIe utilisant NVME permet au SSD de fonctionner plus rapidement que jamais les autres SSD. Par conséquent, le SSD M.2 PCIe NVMe est plus rapide que le SSD SATA, le SSD M.2 SATA.

SSD M.2 PCIe (NVMe)

Cas : comment cloner mon SSD M.2 PCIe NVMe ?

« J'ai un ordinateur portable Samsung avec un SSD PCIe NVMe de 250 Go, et il n'y a pas assez d'espace pour stocker des fichiers et des documents. Et je ne sais pas comment cloner un SSD PCIe sans réinstaller les systèmes et applications Windows. S'il vous plaît, donnez-moi des conseils, merci. »

Si vous souhaitez cloner le SSD M.2 PCIe sur un autre SSD (par exemple, un SSD M.2 PCIe plus grand) sans réinstaller le système, ce qui suit expliquera en détail.

Cloner

Votre carte mère prend-elle en charge les slots PCIe ?

Si vous souhaitez cloner votre SSD actuel vers un SSD PCIe, vous devez vous assurer que la carte mère dispose du slot PCIe. Vous pouvez vous tourner vers le fabricant pour obtenir de l'aide ou rechercher le modèle sur Google, puis il affichera les spécifications de votre carte mère prenant en charge ou non le slot PCIe. Comme l'image ci-dessous.

Conseil : Recherchez de mots clés sur Google « caractéristiques techniques des cartes mère + votre modèle d'ordinateur ».

Spécifications de la carte mère

☛☛ Comment trouver votre modèle de carte mère :

  1. Appuyez sur la combinaison de touches Win + R et appuyez sur Entrée.
  2. Entrez msinfo32 et appuyez sur Entrée pour accéder aux informations système.
  3. Allez dans Résumé système -> Modèle.
  4. Le modèle système est le modèle de la carte mère.

Modèle de système

Meilleur logiciel de clonage SSD M.2 PCIe NVMe 

Cloner un SSD M.2 PCIe NVMe sur un autre est une tâche ardue, il est donc fortement recommandé d'utiliser le logiciel de clonage SSD -AOMEI Backupper Professional pour tout transférer en toute sécurité, y compris le système d'exploitation Windows, les programmes installés, les documents personnels et d'autres paramètres. Ses avantages incluent :

Sécurité : Migrer en toute sécurité toutes les données de l'ancien disque dur vers le nouveau, garantissant un démarrage réussi à partir du nouveau disque cloné.
3 méthodes de clonage : « Clonage du Système » pour cloner le système d'exploitation, « Clonage de disque » pour cloner l'intégralité du disque dur, « Clonage de partition » pour cloner une partition spécifique.
Largement applicable : Ce logiciel prend en charge diverses marques de SSD telles que Samsung, Crucial, WD, différents types de SSD comme SATA/M.2/NVMe, et différents systèmes comme Windows 11, 10, 8.1, 8, 7, Vista, XP (toutes les versions, 32/64 bits).
Alignement du SSD : La technologie d'alignement 4k SSD peut améliorer la vitesse de lecture et d'écriture des disques SSD et prolonger la durée de vie.

Avant de cloner le SSD, vous souhaiterez peut-être le télécharger sur votre ordinateur.

Télécharger Demo Win 11/10/8.1/8/7/XP
téléchargement en sécurité

#Comment cloner un SSD PCIe NVMe sur un SSD plus grand

Étant donné que les performances de SSD PCIe utilisant le protocole NVMe sont meilleures, je prendrai ci-dessous l'exemple du cloner un SSD PCIe NVMe. Si votre utilisez un SSD PCIe sans NVMe, la méthode ci-dessous fonctionnera également.

1. Préparatifs 

  • Adaptateur USB-PCIe M.2 pour connecter le SSD M.2 PCIe si votre ordinateur n'a qu'un seul logement PCIe pour le disque dur. Si vous n'avez pas d'adaptateur USB-PCIe M.2, voir cette partie pour cloner le SSD SSD M.2 PCIe NVMe avec un seul slot.
  • Un nouveau SSD M.2 PCIe (NVMe) plus grand que votre ordinateur prend en charge. Veuillez noter que le disque SSD PCIe sera écrasé après le clonage, donc s'il contient des fichiers importants, veuillez d'abord sauvegarder les fichiers.
  • Bracelet antistatique (en option) pour aider à réduire le risque de dommages électrostatiques au système, et c'est bon marché.
  • Tournevis.

2. Étapes pour cloner un SSD M.2 PCIe NVMe sur un SSD plus grand sans réinstaller

Étape 1. Connectez le SSD M.2 PCIe NVMe à votre ordinateur via un adaptateur USB-PCIe M.2. Et vérifiez qu'il peut être détecté.

Étape 2. Lancez AOMEI Backupper après l'installation, cliquez sur Cloner -> Clonage de disque dans la fenêtre principale. 

*Si vous souhaitez cloner uniquement le le système d'exploitation, choisissez Clonage du Système.

Clonage de disque

Étape 3. Choisissez le SSD M.2 PCIe NVMe d'origine plus petit qui contient le système d'exploitation comme disque source (ici Disque 0 GPT), puis cliquez sur Suivant.

Sélectionner le disque source

Étape 4. Sélectionnez le nouveau SSD M.2 PCIe NVMe plus grand (ici, Disque 2 GPT) comme emplacement de destination, cliquez sur Suivant.

Sélectionner le disque de destination

Étape 5. Cochez l'option Alignement du SSD pour optimiser les performances du lecteur SSD M.2 PCIe NVMe. Cliquez sur Cloner pour cloner le SSD PCIe sur un SSD PCIe plus grand.

Cloner

En outre, vous pouvez utiliser Cloner Secteur par secteur pour conserver l'ancienne disposition des partitions ou Editer (les partitions) pour ajuster la taille de la partition sur le disque de destination. Et ce dernier est plus pratique car il résout 2 problèmes potentiels lors du processus de clonage.

#1 : Le disque cloné n'affiche pas sa pleine capacité.

Par défaut, tous les logiciels de clonage font une copie exacte du disque source, sauf si vous modifiez la taille de la partition lors du clonage. Pour éviter cela dès le début, essayez les 3 options suivantes. 

👉 Copier sans redimensionner les partitions : cela ne redimensionnera pas la taille de la partition.

👉 Ajouter l'espace non alloué à toutes les partitions : cela réaffectera l'espace non alloué à chaque partition du disque cible, en fonction de la taille du disque.

👉 Ajuster manuellement la taille des partitions : cela vous permet d'étendre l'espace non alloué à n'importe quelle partition sur le disque de destination que vous souhaitez.

Editer (les partitions)

#2 : Le disque cloné n'est pas bootable après le clonage.

L'une des principales raisons est que le disque de destination et le disque source ont un style de partition différent et que vous ne les convertissez pas de la même manière avant le clonage. Dans cette situation, vous pouvez simplement cocher Convertir le disque de destination de MBR en GPT ou vice versa, en fonction de leurs styles de partition de disque.

MBR et GPT sont 2 types de disques différents pour le stockage de données. Et vous pouvez vérifier ses propriétés de disque dans Gestion des disques. Les étapes générales sont ci-dessous :

  • Appuyez sur Win + R pour ouvrir la fenêtre Exécuter. Ensuite, tapez diskmgmt.msc et appuyez sur OK pour ouvrir Gestion des disques.
  • Ensuite, cliquez avec le bouton droit sur le disque que vous souhaitez cloner et sélectionnez Propriétés dans la fenêtre contextuelle.
  • Dans la fenêtre Propriétés, sélectionnez l'onglet Volume et confirmez le style de partition. Il peut s'agir de MBR ou GPT.

 MBR ou GPT

💛 Remarques :

  • Sélectionnez le mode BIOS + MBR : Si la carte mère de votre ordinateur est une très ancienne carte mère BIOS ou si votre ordinateur est une nouvelle carte mère UEFI, mais que vous souhaitez vraiment utiliser le démarrage BIOS traditionnelle, le disque dur de l'ordinateur utilise le style de partition MBR.
  • Sélectionnez le mode UEFI + GPT : Si votre ordinateur est une nouvelle carte mère UEFI et que votre ordinateur utilise la méthode de démarrage UEFI, le disque dur de votre ordinateur doit utiliser le schéma de partition GPT.
  • Et le SSD NVMe n'utilise que le type de partition GPT. Si votre utilisez un SSD PCIe sans NVMe, vous pouvez choisir le MBR.

Attendez environ 30 minutes, le clonage sera terminé avec succès, et le temps de coût dépend de la taille des données sur votre SSD source.

Comment boot à partir du SSD M.2 PCIe NVMe cloné ?

Si votre ordinateur n'a qu'un seul emplacement PCIe et que vous connectez le SSD cloné avec un adaptateur USB-PCIe M.2 :

  • Utilisez ensuite le bracelet antistatique et le tournevis pour retirer soigneusement le disque SSD d'origine.
  • Insérez le disque SSD M.2 PCIe NVMe dans le slot PCIe.
  • Démarrez votre ordinateur à partir du nouveau SSD NVMe.

Si vous avez cloné un SSD M.2 avec plusieurs slots PCIe :

  • Redémarrez votre ordinateur pour entrer dans le BIOS.
  • Modifiez l'ordre de démarrage pour que le nouveau SSD M.2 PCIe NVMe soit le premier périphérique de démarrage.
  • Redémarrez pour démarrer à partir du nouveau SSD cloné.

Le type de partition de disque SSD :

Notez que le type de partition du disque détermine le mode de démarrage du système : MBR-Legacy, GPT-UEFI, une confusion entraînera l'échec de démarrage.

#Comment cloner un SSD M.2 PCIe NVMe avec un seul logement ?

Comme le mentionné, vous pouvez utiliser un adaptateur USB-PCIe M.2 pour connecter le SSD PCIe pour le clonage si votre ordinateur n'a qu'un seul logement. Cependant, si vous ne trouvez pas un tel adaptateur pour connecter votre disque SSD M.2, vous pouvez toujours utiliser cette méthode pour transférer avec succès toutes les données de l'ancien disque SSD M.2 PCIe NVMe vers le nouveau et démarrer à partir du celui-ci.

Vous avez 3 choses à faire :

Étape 1. Sauvegardez votre disque SSD M.2 PCIe NVMe actuel

Lancez AOMEI Backupper, avec la fonction Sauvegarde de disque, créez une sauvegarde de l'ancien SSD dans un emplacement accessible, tel qu'un disque dur externe, un emplacement réseau. 

Après avoir terminé la sauvegarde du disque en suivant les invites, votre périphérique de stockage de destination aura un fichier avec l'extension .adi, qui contient tout ce qui se trouve sur votre disque SSD d'origine.

Remarques :
♦ Si vous souhaitez simplement conserver le système d'exploitation, pas tous les éléments sur l'ancien disque sur, choisissez Sauvegarde du système.
♦ Si vous souhaitez sauvegarder le disque dur d'origine sur un disque dur externe, vous avez besoin d'un adaptateur USB-SATA pour le connecter. S'il s'agit d'un emplacement réseau, assurez-vous que l'emplacement réseau est sécurisé et accessible.

Sauvegarde de disque

Étape 2. Créez un disque de démarrage pour démarrer l'ordinateur en mode WinPE

Accédez à Outils > Créer un média de démarrage > Suivez les invites pour terminer.

Vous aurez besoin d'une clé USB ou d'un CD/DVD pour créer le disque de démarrage. Une fois la création terminée, accédez au BIOS pour modifier l'ordre de démarrage pour que l'ordinateur démarre à partir du disque de démarrage, puis vous entrerez en mode WinPE. Enfin, attendez que le logiciel AOMEI Backupper se charge avec succès, puis vous pourrez restaurer la sauvegarde de disque créée à l'étape 1.

Créer un média de démarrage

Étape 3. Restaurez la sauvegarde de disque sur le nouveau SSD dans Winpe

Vous êtes maintenant en mode WinPE, effectuez maintenant la restauration de disque sur le nouveau SSD. Allez dans l'onglet Restaurer du logiciel > Sélectionnez Choisir un fichier image (votre sauvegarde se présente sous la forme d'un fichier) > localisez le fichier image > Sélectionnez Restaurer le disque entier > Sélectionnez le nouveau SSD M.2 PCIe NVMe comme destination > confirmez et démarrez la restauration.

Ficheir image

Une fois la restauration terminée, vous pouvez retirer le disque de démarrage et remplacer manuellement l'ancien SSD PCIe NVMe par le nouveau, puis démarrer à partir du celui-ci.

Conclusion

Certaines marques de SSD sont livrées avec un logiciel de migration de données intégré pour vous aider à cloner un SSD PCIe NVMe. Cependant, la migration des données vers d'autres marques de SSD est limitée. AOMEI Backupper convient à toutes les marques de HDD/SSD, comme Intel, Samsung, WD, Kingston, Crucial, Toshiba etc.

En outre, vous pouvez cloner Windows 7/8/10/11 uniquement, ou créer une sauvegarde de disque, puis restaurer l'image de sauvegarde sur le plus grand SSD, ou restaurer sur un ordinateur matériel différent, etc.

Pour les utilisateurs de serveur, vous pouvez essayer AOMEI Backupper Server ou l'édition Technician Plus.