par Pauline / Dernière mise à jour : le 24/06/2022

Navigation rapide :

SATA vs NVMe, lequel est le meilleur ?

Pourquoi de nombreux utilisateurs voudraient-ils cloner le système de SATA vers NVMe ? Le SSD NVMe est-il vraiment meilleur que le disque SATA ? Commençons par un aperçu des deux.

SATA (Serial Advanced Technology Attachment) est une interface utilisée pour connecter des disques à semi-conducteurs (SSD), des disques durs (HDD) et des lecteurs optiques. SATA améliore considérablement son prédécesseur - PATA, et la vitesse de lecture peut atteindre jusqu'à 600 Mo/s dans des conditions idéales.

NVMe (Non-Volatile Memory Express) est la nouvelle interface de contrôleur hôte standard qui utilise le bus PCI Express (PCIe) pour connecter les SSD. Un SSD NVMe peut atteindre une vitesse maximale de 3 500 Mo/s, ce qui est 6 fois plus rapide qu'un SSD SATA. Mais étant donné la vitesse élevée et la faible latence, cela coûte également plus cher - un peu comme la comparaison entre le disque dur et le SSD.

En un mot, si vous recherchez une vitesse de lecture et d'écriture élevée et que vous disposez d'un budget suffisant, le SSD NVMe est un bon choix. Le problème est, comment pouvez-vous migrer toutes les données et le système d'exploitation de SATA vers NVMe ?

SSD NVMe et SATA

Cas : puis-je cloner Windows d'un SSD SATA vers un SSD NVMe ?

 

Je prévois de cloner mon Windows 10 et mes fichiers de SSD SATA Crucial sur un nouveau SSD NVMe, à partir duquel je démarrerai toujours, mais j'aimerais également effacer le SSD SATA source et l'utiliser comme espace de stockage supplémentaire sur le même PC. Puis-je faire cela et comment ?

Tout d'abord, il est possible de cloner Windows de disque SATA vers SSD NVMe tant que votre système le prend en charge. La plupart des SSD NVMe utilisent le facteur de forme M.2, mais tous les emplacements M.2 ne prennent pas en charge NVMe, vous feriez donc mieux de le vérifier.

Après vous être assuré que votre carte mère dispose d'un emplacement M.2 prenant en charge NVMe, vous pouvez ensuite utiliser un logiciel de clonage de disque pour cloner directement le disque SATA (qui contient le système d'exploitation) sur le SSD M.2 NVMe. Comme indiqué dans le cas ci-dessus, il est également judicieux de conserver le disque SATA en tant que périphérique de stockage secondaire.

Dans la section suivante, je vais expliquer ce que vous devez préparer pour cela.

Préparations pour cloner SATA vers NVMe

◉ Assurez-vous que votre ordinateur prend en charge le mode de démarrage UEFI

Le démarrage à partir d'un SSD NVMe n'est pris en charge que sur les systèmes prenant en charge UEFI.

Nettoyez le SSD ou le disque dur SATA

Supprimer les fichiers et applications inutiles, exécuter un nettoyage de disque pour effacer les fichiers temporaires.

Connectez correctement le SSD NVMe dans le slot NVMe M.2

Assurez-vous que l'emplacement prend en charge NVMe et que le SSD connecté peut être détecté.

Téléchargez et installez le logiciel de clonage de disque

Comme vous le savez, vous ne pouvez pas démarrer à partir de NVMe en mode hérité, et GPT est la seule option pour travailler avec UEFI. Ainsi, si votre disque SATA source est formaté en MBR dans l'ancien BIOS, vous devrez convertir le style de partition à l'avance pour éviter le périphérique de démarrage inaccessible et des problèmes similaires.

Pour faciliter les choses, j'utiliserais ici AOMEI Backupper Professional, car sa fonction Clonage de disque prend en charge le clonage du disque système de GPT vers GPT ou le clonage de MBR vers GPT. Si vous souhaitez uniquement cloner Windows de SATA vers NVMe, vous pouvez utiliser la fonction Clonage du Système à la place.

En outre, il fonctionne en mode de Clonage intelligent par défaut pour ne copier que les secteurs utilisés, ce qui vous permet de cloner un SSD sur un SSD plus grand ou de cloner un disque dur plus grand sur un SSD plus petit. Pour le SSD NVMe cible, vous pouvez cocher l'option Alignement du SSD pour accélérer sa vitesse de lecture et d'écriture.

Essai Gratuit Win 11/10/8.1/8/7/XP
téléchargement en sécurité

* Les fonctionnalités de clonage dans l'essai gratuit ne peut être utilisée qu'à titre de démonstration, veuillez le mettre à niveau pour terminer l'opération.

Sauvegarder le SSD cible

Le clonage de SATA vers NVMe écrasera le SSD NVMe. Par conséquent, si vous y avez stocké des données importantes, veuillez d'abord effectuer une sauvegarde pour éviter toute perte de données indésirable. Vous pouvez également utiliser AOMEI Backupper pour y parvenir.

Tutoriel : comment cloner le système d'un disque SATA vers un SSD NVMe

Une fois toutes les préparations effectuées, vous pouvez effectuer un clonage SATA vers NVMe en suivant les étapes suivantes.

Étape 1. Lancez le logiciel, allez dans l'onglet Cloner et choisissez Clonage de disque.

Astuce : Vous pouvez choisir Clonage du système pour transférer votre système vers SSD NVMe. La différence est : Clonage de disque ( disque système) peut générer une copie exacte du disque sur lequel se trouve le système, et Clonage du système ne clone que la partition système et les partitions de démarrage et les fichiers de démarrage associés.

clonage de disque

Étape 2. Sélectionnez le HDD/SSD SATA comme disque source, cliquez sur Suivant. Sélectionnez ensuite le SSD NVMe comme disque de destination, appuyez sur Suivant pour continuer.

sélectionner le disque

Étape 3. Cochez Alignement du SSD pour améliorer les performances du SSD NVMe, puis cliquez sur Cloner pour exécuter l'opération.

alignement SSD

Vous pouvez également utiliser les fonctionnalités suivantes :

👉 Cloner secteur par secteur : cloner tous les secteurs, y compris les secteurs vides et logiquement défectueux. Vous pouvez cocher cette option lors du clonage d'un SSD SATA vers un SSD NVMe plus grand. Cela prendra plus de temps en conséquence.

👉Editer (les partitions) : ajuster la taille de la partition du disque de destination et convertir le type de disque.

  • Copier sans redimensionner les partitions : cela ne redimensionnera pas la taille de la partition.
  • Ajouter l'espace non alloué à toutes les partitions : il réaffectera l'espace non alloué à chaque partition du disque cible, en fonction de la taille du disque.
  • Ajuster manuellement la taille des partitions : cela vous permet d'étendre l'espace non alloué à n'importe quelle partition sur le disque de destination que vous voulez.
  • Convertir le disque de destination de MBR en GPT : cela aide à convertir le style de partition du disque de destination s'il est différent du disque source.

ad

Étape 4. Redémarrez l'ordinateur, appuyez sur une touche spécifique (par exemple, F2, F8, F12, Suppr, etc.) pour entrer dans le BIOS, modifiez le mode de démarrage de Legarcy en UEFI, sinon vous risquez de constater que le SSD cloné ne boot pas.

mode de démarrage uefi

Notez que si vous souhaitez conserver le SSD/HDD SATA en tant que périphérique de stockage de données, vous devez définir le SSD NVMe comme première option de démarrage dans le menu UEFI. En ce qui concerne le disque SATA, vous pouvez utiliser l'outil Effacement du disque pour effacer le disque dur à votre guise.

AOMEI Backupper vous permet également de cloner NVMe sur SATA, il vous suffit de connecter correctement le disque SATA et de sélectionner le disque source et le disque cible en conséquence.

 

Conclusion

Si vous souhaitez cloner le système de disque SATA vers SSD NVMe pour une vitesse de lecture et d'écriture plus rapide, AOMEI Backupper est une grande aide avec sa puissante fonction de clonage de disque. Avec lui, vous pouvez facilement transférer des données et un système d'exploitation entre des disques de tailles et de styles de partition différents.

De plus, ce logiciel offre des solutions complètes de protection des données et de reprise après sinistre. Vous pouvez l'utiliser pour planifier une sauvegarde automatique sur une base régulière, ou effectuer une sauvegarde incrémentielle et différentielle pour enregistrer uniquement les fichiers modifiés.