par Aurore / Dernière mise à jour : le 09/11/2021

Votre PC peut-il exécuter Windows 11 ?

Windows 11 est le nouveau système d'exploitation de Microsoft depuis près de 6 ans. Étant le successeur de Windows 10, il apporte des changements radicaux à l'interface utilisateur ainsi que de nombreuses fonctionnalités innovantes conçues pour prendre en charge l'environnement de travail hybride actuel et améliorer la productivité des utilisateurs.

En ce qui concerne la mise à niveau, Windows Update optimise le moteur de mise à jour dans Windows 11, et le package de mise à jour cumulative sera 40 % plus petit que Windows 10. Microsoft promet également de fournir des mises à niveau gratuites pour les utilisateurs de Windows 10. Cependant, tous les ordinateurs Windows 10 ne sont pas éligibles pour la mise à niveau - vous devez répondre à la configuration requise du système Windows 11, sinon vous risquez de recevoir « Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11 » lors de l'installation.

Pour vérifier visuellement si votre PC est prêt, vous pouvez exécuter le PC Health Check officiel. Il vous permet de savoir à l'avance si votre ordinateur est compatible. Le problème est que s'il renvoie « Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11 », que pouvez-vous faire pour le résoudre ?

Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11

Pourquoi votre PC ne peut pas exécuter Windows 11 et comment le résoudre ?

Comme le dit le message complet de PC Health Check, l'erreur qui empêche l'ordinateur d'exécuter Windows 11 est due au fait que la configuration minimale requise n'est pas remplie. Vous pouvez vous référer au tableau suivant :

Processeur

1 gigahertz (GHz) ou plus rapide avec 2 cœurs ou plus sur un processeur 64 bits compatible ou un système sur puce (SoC).    

Mémoire 4 gigaoctets (Go).
Stockage

Périphérique de stockage de 64 Go ou plus

Remarque : voir ci-dessous sous « Plus d'informations sur l'espace de stockage pour garder Windows 11 à jour » pour plus de détails.

Microprogramme du système UEFI, compatible avec le démarrage sécurisé. Cliquez ici pour obtenir des informations sur la façon dont votre PC pourrait être en mesure de répondre à cette exigence.

TPM

Module de plateforme sécurisée (TPM) version 2.0. Vérifiez ici pour obtenir des instructions sur la façon dont votre PC peut être activé pour répondre à cette exigence.
Carte graphique Compatible avec DirectX 12 ou version ultérieure avec le pilote WDDM 2.0.
Affichage Affichage haute définition (720p) d'une diagonale supérieure à 9 pouces, 8 bits par canal de couleur.
Connexion Internet et compte Microsoft L'édition familiale de Windows 11 nécessite une connexion Internet et un compte Microsoft.

La plupart de ces exigences ne sont pas très différentes de celles de Windows 10 et la plupart des ordinateurs peuvent y répondre. Ce qui complique vraiment le problème de la mise à niveau, ce sont les exigences pour UEFI, démarrage sécurisé et TPM 2.0. Cet article se concentrera donc également sur la façon de résoudre ces problèmes et de faire en sorte que votre ordinateur exécute Windows 11 avec succès.

Note : Si l'application PC Health Check ne vous donne pas des résultats exacts, vous ne savez toujours pas par où commencer, alors essayez l'outil de vérification de compatibilité WhyNotWin11.

1. Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11 - le PC doit prendre en charge le démarrage sécurisé

Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11, le démarrage sécurisé n'est pas supporté

Le démarrage sécurisé est une fonctionnalité de sécurité compatible UEFI requise par l'installation de Windows 11, donc pour activer le démarrage sécurisé, votre système doit prendre en charge UEFI. Et même si votre système prend en charge UEFI, vous devrez peut-être toujours activer le démarrage sécurisé manuellement.

Avant d'apporter des modifications, vous pouvez vérifier l'état du démarrage sécurisé sur votre ordinateur en suivant les étapes ci-dessous :

1. Appuyez sur Win + R pour ouvrir la fenêtre Exécuter, entrez « msinfo32 » dans la zone de texte et appuyez sur Enter.

2. Cela appellera les informations système. Ensuite, vous pouvez trouver « État du démarrage sécurisé » sous Résumé du système. S'il affiche « Activé », il est déjà activé ; S'il indique « Désactivé », il est désactivé ou non disponible, et vous pouvez continuer à vérifier le « Mode BIOS ».

3. Si le mode BIOS est UEFI, vous pouvez activer le démarrage sécurisé manuellement. S'il est Hérité (BIOS), vous devez d'abord passer à UEFI.

État de démarrage sécurisé

Comment activer le mode de démarrage sécurisé avec UEFI

Si vous disposez d'un système de démarrage UEFI et que vous avez simplement besoin d'activer le démarrage sécurisé, suivez les étapes ci-dessous.

1. Accédez à Démarrer > Paramètres > Mise à jour et sécurité > Récupération.

2. Sélectionnez Redémarrer maintenant sous la section Démarrage avancé.

Démarrage avancé

3. Ensuite, l'ordinateur démarrera dans l'environnement de récupération Windows 10. Choisissez Dépannage > Options avancées > Changer les paramètres du microprogramme UEFI.

Paramètres du microprogramme UEFI

Remarque : si vous disposez d'un BIOS hérité, l'option ne sera pas disponible.

4. Dans les paramètres UEFI, vous pouvez accéder à l'onglet Boot ou Security, sélectionner Secure Boot Control et le rendre activé.

Démarrage sécurisé

5. Appuyez sur F10 pour enregistrer les paramètres et quitter. Ensuite, l'ordinateur doit redémarrer sous Windows avec le démarrage sécurisé activé.

Astuce : vous pouvez également accéder à UEFI à partir du démarrage, appuyez simplement sur la touche requise lors du démarrage. La clé spécifique dépend du fabricant, si vous n'êtes pas sûr, veuillez vous référer au manuel d'utilisation ou rechercher le modèle de PC sur Internet.

Si vous avez un BIOS hérité : convertissez le MBR en GPT et passez du BIOS à l'UEFI

UEFI et le démarrage sécurisé nécessitent un disque GPT. Donc, si vous avez un ancien système de démarrage, veuillez d'abord vérifier le type de disque.

1. Recherchez « gestion des disques » dans la barre de recherche, puis dans la fenêtre contextuelle, vous pouvez cliquer avec le bouton droit sur le disque système et vérifier le style de partition dans l'onglet Volumes.

2. S'il s'agit d'un disque MBR, vous devez d'abord convertir MBR vers GPT pour passer du BIOS à l'UEFI.

3. Maintenant que vous utilisez le style de partition GPT qui prend en charge UEFI, il est temps d'accéder au microprogramme de la carte mère et de changer le BIOS hérité en UEFI.

4. Comme mentionné précédemment, vous pouvez appuyer sur la touche spécifique (selon le fabricant) au démarrage et activer l'option UEFI dans le menu de démarrage.

Mode de démarrage

2. Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11 - TPM 2.0 est une condition requise pour exécuter Windows 11

TPM 2.0 désactivé

La mise à niveau vers Windows 11 nécessite Trusted Platform Module (TPM) version 2.0, qui est un module de sécurité soudé à la carte mère sous la forme d'une puce. Il prend en charge de nombreuses fonctionnalités de sécurité de Windows 11, telles que le démarrage mesuré, Windows Hello, WD System Guard, etc. Lorsque vous exécutez Windows 11 sans la puce TPM, vous ne pourrez peut-être pas accéder à ces fonctionnalités et vous courez des risques.

Pour vérifier les informations TPM sur votre PC, appuyez sur Win + R, tapez « tpm.msc » et appuyez sur Enter. S'il est utilisé et que la version est 2.0, il n'y a pas de problème.

TPM compatible

Mais si la version est inférieure à 2.0, ou si elle indique « TPM compatible introuvable », alors vous n'êtes pas apte de passer à Windows 11. Et il y a 2 possibilités :

Windows ne peut pas détecter le module TPM malgré que votre CPU a un module TPM 2.0 intégré à l'intérieur. Le système ne le reconnaît pas, simplement parce que les paramètres par défaut du BIOS n'activent pas la fonction fTPM.

C'est très courant parmi les modèles Intel ou AMD des quatre dernières générations, c'est-à-dire les séries Core de 11e, 10e, 9e, 8e génération ou Raider 5000, 4000, 3000 et 2000. Dans ce cas, vous pouvez appuyer sur la touche spécifique (selon le fabricant et le modèle d'ordinateur) pour accéder à l'écran du BIOS pendant le démarrage et activer la fonction TPM (généralement appelée Trust Computing dans le BIOS).

Activer TPM

Votre ordinateur ne prend pas en charge TPM, ce qui signifie qu'il n'est pas prêt pour la mise à niveau de Windows 11. Mais si vous souhaitez toujours installer Windows 11 sans TPM 2.0, vous pouvez le contourner avec certaines entrées de registre (voir la méthode suivante). Avant cela, veuillez considérer le risque de ce mouvement et la possibilité que Windows 11 désactive cette approche à l'avenir.

Contourner le démarrage sécurisé et la vérification TPM sur les ordinateurs non pris en charge

Un ordinateur avec un matériel ancien ou faible peut ne pas être éligible pour la mise à niveau vers Windows 11. Si vous voulez vraiment essayer le nouveau système et ne prévoyez pas de remplacer votre appareil pour l'instant, vous pouvez également essayer de contourner le démarrage sécurisé et la vérification TPM 2.0 et installer Windows 11 sur un ordinateur non pris en charge.

Mais Windows 11 s'exécutera de cette façon dans un « état non pris en charge », ce qui peut vous faire manquer des correctifs de sécurité importants et des mises à jour Windows.

Si vous voulez toujours essayer, voici un guide étape par étape.

Note : Dans ce cas vous risquez d’apporter une mauvaise modification au registre et entraînez des conséquences graves, il est recommandé de sauvegarder d'abord le registre.

1. Appuyez sur Win + R pour ouvrir la fenêtre Exécuter, entrez "regedit" et appuyez sur OK.

Astuce : Si vous êtes en cours d'installation et que vous rencontrez l'erreur « Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11 », vous pouvez appuyer sur Maj + F10 pour appeler l'invite de commande et exécuter « regedit » pour ouvrir le registre.

2. Dans l'éditeur de registre qui apparaît, accédez à Computer\HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\Setup, cliquez avec le bouton droit sur le dossier d'installation pour créer une nouvelle clé et nommez-la « LabConfig ».

Créer une clé LabConfig

3. Sous la nouvelle clé, cliquez avec le bouton droit sur l'espace vide pour créer une nouvelle valeur DWORD 32 bits et nommez-la « BypassTPMCheck ».

Créer une nouvelle valeur DWORD 32 bits

4. Double-cliquez dessus et modifiez les données de la valeur en 1, puis appuyez sur OK.

BypassTPMCheck

5. Créez un autre DWORD de la même manière et nommez-le « BypassRAMCheck ». Encore une fois, changez ses données de valeur en 1 et cliquez sur OK.

BypassRAMCheck

6. De même, créez un DWORD en tant que « SecureBootCheck » et modifiez ses données de valeur en 1.

SecureBootCheck

Après ces modifications, vous pouvez quitter et effectuer une sauvegarde pour essayer d'installer Windows 11.

Restaurer Windows 11 sur votre ordinateur sans démarrage sécurisé ni TPM 2.0

Si vous ne voulez pas essayer les méthodes ci-dessus, il existe une solution paresseuse, c'est-à-dire créer une sauvegarde du système sur un autre ordinateur qui a installé avec succès Windows 11, puis la restaurer sur l'ordinateur que vous souhaitez mettre à niveau. De cette façon, vous pouvez ignorer le processus d'installation et résoudre l'erreur « Ce PC ne peut pas exécuter Windows 11 ».

Ce processus nécessite l'utilisation d'AOMEI Backupper Professional. Il s'agit d'un logiciel de sauvegarde et de restauration pratique et complet qui prend en charge les systèmes d'exploitation, notamment Windows 11/10/8.1/8/7/XP/Vista et les type de données comprend les fichiers et dossiers, les partitions, le système et le disque.

En ce qui concerne la restauration, il existe une option de restauration universelle, qui est le point clé pour restaurer une image système créée sur un autre ordinateur avec un matériel différent.

Note : Si l'ordinateur source et l'ordinateur cible ont le même matériel, vous n'avez pas besoin d'utiliser cette fonctionnalité, et l'édition Standard entièrement gratuite suffit.

Comment créer une image système de Windows 11 :

1. Téléchargez ce logiciel et installez-le sur l'ordinateur exécutant Windows 11.

Essai gratuit Win 11/10/8.1/8/7/XP
Télécharger en sécurité

2. Lancez le logiciel, accédez à l'onglet Sauvegarder et choisissez Sauvegarde de système. Toutes les partitions liées au système requises par Windows pour se démarrer seront automatiquement sélectionnées.

Sauvegarde de système

3. Spécifiez un chemin cible pour l'image système Windows 11. Pour une migration plus facile, vous pouvez l'enregistrer sur un périphérique amovible. Ensuite, cliquez sur Démarrer.

Emplacement de sauvegarde

Astuce : si le PC que vous souhaitez mettre à niveau ne démarre pas (ou si vous craignez que cela se passe mal), vous pouvez accéder à l'onglet Outils et créer un support de démarrage sur l'ordinateur Windows 11.

Comment restaurer le système Windows 11 sur un ordinateur Windows 10 :

Une fois la sauvegarde terminée, vous pouvez installer AOMEI Backupper sur l'ordinateur que vous souhaitez mettre à niveau et connecter l'appareil avec l'image système que vous avez créée.

Note : Il est suggéré de sauvegarder Windows 10 avant de passer à Windows 11. Ainsi, même si l'opération échoue ou si vous n'êtes pas satisfait du nouveau système d'exploitation, vous pouvez facilement revenir à la version précédente.

1. Lancez le logiciel, allez dans l'onglet Restaurer et choisissez Choisir un fichier image pour localiser l'image système

Choisir fichier image

2. Sélectionnez Restaurer cette sauvegarde de système et cochez Restaurer le système dans un autre emplacement. Cliquer sur Suivant pour continuer.

Restaurer cette sauvegarde système

3. Sélectionnez le chemin cible pour recevoir l'image système et cliquez sur Suivant pour afficher le Sommaire des opérations.

4. Sur cette page, vérifiez les informations de l’opération et cochez Restauration universelle pour vous assurer que l'ordinateur peut démarrer après la restauration. Cliquez ensuite sur Démarrer.

Restauration universelle

Après la restauration, l'image système Windows 11 doit avoir été restaurée avec succès. Vous pouvez redémarrer le PC pour vérifier s'il peut démarrer avec Windows 11. Si vous n'aimez pas l'interface ou les performances du nouveau système d'exploitation, vous pouvez également désintaller Windows 11 et revenir à Windows 10 avec l'image système précédemment créée.

Conclusion

Étant un système d'exploitation tout nouveau et très modifié, de nombreux utilisateurs sont curieux de connaître Windows 11 et veulent savoir de quoi il s'agit. Cependant, en raison de l'existence d'une configuration minimale requise du système, de nombreux utilisateurs ont reçu l'invite « Ce PC ne peut pas exécuter Windows », et la raison la plus courante est le manque de démarrage sécurisé ou TPM 2.0.

Cet article décrit comment résoudre ou contourner ces problèmes pour installer avec succès Windows 11. Si vous voulez éviter des problèmes, vous pouvez envisager d'utiliser AOMEI Backupper pour restaurer l'image système sur votre ordinateur à partir d'un ordinateur sur lequel Windows 11 est déjà installé.

En plus de la sauvegarde et de la restauration, ce logiciel est également très professionnel en matière de clonage, ce qui signifie que si vous souhaitez changer de disque dur ultérieurement, vous pouvez aussi simplement l'utiliser pour migrer Windows 11 vers SSD sans réinstaller.