Par Aurore / Dernière mise à jour : le 03/09/2021

Wbadmin dans Windows Server 2016

Wbadmin est un outil de ligne de commande de Sauvegarde Windows Server dans Windows Vista/7/8/10, Windows Server 2008 (R2)/2012/2016/2019 pour sauvegarder et restaurer les systèmes d'exploitation Windows, les volumes de lecteur, les fichiers, les dossiers et programmes installés, etc.

Dans les systèmes Windows mentionnés ci-dessus, vous disposez de deux méthodes pour créer des sauvegardes et restaurer des données : Wbadmin et Sauvegarde Windows Server. Ici, nous allons vous montrer principalement les fonctionnalités de Wbadmin dans Windows Server 2016.

Saisissez cmd dans la zone de recherche Windows Server 2016, choisissez l'Invite de commande et sélectionnez Exécuter en tant qu'administrateur. Vous pouvez taper wbadmin/? pour voir les commandes Wbadmin prises en charge ou vous référez à cette documentation pour voir tous les paramètres Wbadmin.

Supported Commands

Comment sauvegarder et restaurer avec Wbadmin dans Windows Server 2016 ?

Maintenant que vous savez un peu plus sur Wbadmin, la question suivante serait comment utiliser Wbadmin pour sauvegarder et restaurer Windows Server 2016. Voici les étapes détaillées.

Sauvegarder Windows Server 2016 avec Wbadmin

Pour créer une image sous Windows Server, vous pouvez choisir de créer une sauvegarde de l'état du système ou une sauvegarde de l'état hors système. Celle-ci permet de spécifier les éléments que vous voulez sélectionner. Pour une sauvegarde de l'état du système, utilisez la commande :

wbadmin start systemstatebackup –backuptarget:[emplacement de sauvegarde][-quiet]
  • L'emplacement de sauvegarde doit être une lettre de lecteur, un volume GUID ou une adresse réseau.

  • Le commutateur –quiet signifie d'exécuter la sauvegarde sans invite.

Exemple : wbadmin start systemstatebackup –backuptarget: E: -quiet

sauvegarder l'état du système avec Wbadmin

Pour créer une sauvegarde sans système d'exploitation dans Windows Server 2016, veuillez utiliser la ligne de commande de sauvegarde sans système d'exploitation Wbadmin :

wbadmin start backup –backuptarget:[emplacement de sauvegarde] –allcritical [–systemstate] -vssfull

Exemple : wbadmin start backup -backupTarget:E: -allcritical –systemstate -vssful

Créer une sauvegarde sans système d'exploitation avec Wbadmin

  • -vssfull : Effectue une sauvegarde complète à l'aide du service de cliché instantané des volumes (VSS)

  • -allCritical : Spécifier que tous les volumes critiques (volumes qui contiennent l'état du système d'exploitation) doivent être inclus dans les sauvegardes. Ce paramètre est utile si vous créez une sauvegarde pour une restauration sans système d'exploitation.

  • -systemState : Créer une sauvegarde qui inclut l'état du système.

Une sauvegarde de l'état du système peut être restaurée seulement sur le même serveur où la sauvegarde a été créée, tandis qu’une sauvegarde bare metal peut être restaurée à tous les serveurs avec un matériel similaire ou différent.

Pour créer une sauvegarde quotidienne planifiée dans Windows Server 2016, utilisez wbadmin enable backup.

Exemple : wbadmin enable backup -addtarget:E: -schedule:01:30 -allcritical -systemstate -vssfull

Planifier une sauvegarde avec Wbadmin

Restauration avec Wbadmin

Lorsque Server 2016 fonctionne anormalement en raison des modifications inappropriées dans Paramètres système, vous pouvez effectuer une restauration de l'état du système pour récupérer les paramètres du système. Pour une restauration de l'état du système, utilisez la commande suivante :

wbadmin start systemstaterecovery -version: versionIdentifier --backupTarget:[emplacement de sauvegarde] –quiet

Vous pouvez exécuter la commande wbadmin get versions pour lister tous les identificateurs de version. Par exemple, vous pouvez utiliser la commande suivante afin d'effectuer une récupération de l'état du système à partir du dossier réseau partagé \\192.168.0.221\Public\backup.

wbadmin start systemstaterecovery -version:11/11/2015-01:09 -backupTarget: \\192.168.0.221\Public\backup -quiet

System State Recovery

Comme la récupération de l'état du système ne restaure les données d'état du système, vous devez utiliser la commande wbadmin start sysrecovery pour restaurer votre serveur. Pour effectuer une récupération complète du serveur, il faut démarrer votre serveur dans l'environnement de préinstallation Windows à l'aide d'un disque d'installation Windows ou d'un lecteur de récupération.

La syntaxe pour la récupération complète du serveur est :

Wbadmin start sysrecovery -version:versionIdentifier -backupTarget:[emplacement de sauvegarde]

Par exemple, afin de restaurer la sauvegarde de Windows Server 2016 créée à 06:48 le 10 novembre 2015, utilisez la commande suivante :

wbadmin start sysrecovery –version:11/10/2015-06:48 –backuptarget:D –machine:WIN-9814GD4FH95

Les limites de sauvegarde avec Wbadmin dans Windows Server 2016

L'utilitaire Wbadmin a ses limites :

  • Seuls les volumes formatés en NTFS peuvent être protégés.

  • Vous ne pouvez créer qu'une seule tâche de sauvegarde planifiée.

  • La sauvegarde de l'état du système n'est pas une sauvegarde du système et Wbadmin ne sauvegarde ni récupère les ruches des utilisateurs de registre (HEKY_CURRENT_USER).

  • Une seule sauvegarde sur le réseau lors de l'utilisation de Wbadmin.

Alternative à Wbadmin - AOMEI Backupper

Pour protéger Windows Server 2016 de manière plus sûre, il est fortement recommandé d'utiliser l'alternative Wbadmin - AOMEI Backupper Server, conçue pour Windows Server 2019, 2016, 2012, 2008, 2003, y compris R2 et les PC Windows. Il surmonte toutes les limites de Wbadmin pour protéger Server 2016 et vous fournit la ligne de commande AMBackup.exe.

  • Il prend en charge plusieurs systèmes de fichiers, y compris NTFS, FAT32, et EXT3

  • Nombre des sauvegardes planifiées ne se limite pas.

  • Interface graphique pour une utilisation flexible.

  • Sauvegarde différentielle/incrémentielle vous économisera de l'espace et du temps.

  • Création d'un support de démarrage permettant d'entrer dans AOMEI Backupper PE et restaurer votre serveur lorsqu'il n'est pas bootable.

Téléchargez l'essai gratuit de 30 jours pour essayer, et suivez les étapes détaillées ci-dessous pour sauvegarder et restaurer Windows Server 2016.

Essai gratuit Windows Server
Télécharger en sécurité

Sauvegarder Windows Server 2016

1. Sous l'onglet Sauvegarder, cliquez sur Sauvegarde de système.

Sauvegarde de système Windows Server

2. Choisissez un emplacement de stockage. Le dossier de réseau partagé est aussi pris en charge.

Sélectionner l'emplacement de stockage

3. (Optionnel) Vous pouvez cliquer sur Planifier pour configurer une sauvegarde automatique et de choisir un type de sauvegarde.

Planifier une sauvegarde automatique

Définir une sauvegarde incrémentielle ou différentielle

4. Une fois tout est configurée, cliquez sur Démarrer pour effectuer le processus de sauvegarde.

Restaurer Windows Server 2016

Si votre Windows Server 2016 ne démarre plus, vous pouvez créer un support de démarrage pour démarrer Server 2016, et AOMEI Backupper s'exécutera automatiquement, puis restaurer Server 2016 comme ci-dessous :

1. Cliquez sur Restaurer, sélectionnez l'image système du Server 2016 à restaurer, puis cliquez sur Suivant.

Choisir une tâche de sauvegarde

2. Sélectionnez Restaurer cette sauvegarde du système et cliquez sur Suivant.

Restaurer cette sauvegarde du système

3. Appuyez sur Démarrer la restauration pour restaurer facilement Windows Server 2016.

Aperçu de la restauration

Note : La Restauration universelle vous aidera à restaurer sur un nouvel ordinateur ou à restaurer sur un matériel différent sans aucun problème.

L'épilogue

Vous pourriez trouver la syntaxe de Wbadmin dans Windows Server 2016 et apprendriez à créer une sauvegarde de l'état du système, une sauvegarde bare metal, etc. Pour protéger Server 2016, vous pouvez essayer l'alternative Wbadmin - AOMEI Backupper Server avec un outil de ligne de commande - AMBackup.exe, ou effectuer la sauvegarde et la restauration de Windows Server 2016 depuis son interface concise.

En outre, vous pouvez essayer la fonction de synchronisation en temps réel pour synchroniser les fichiers entre Windows Server pour une protection continue, ou cloner le disque entier pour protéger le serveur complet de Server 2016, etc.

Pour les techniciens informatiques qui souhaitent créer une sauvegarde centralisée pour tous les clients sur une seule console de gestion de votre entreprise sans efforts, veuillez essayer AOMEI Centralized Backupper.