par Zola / Dernière mise à jour : le 16/06/2022

À propos de SSD M.2

Les disques SSD précédents utilisent le standard SATA qui est également utilisé par les disques durs traditionnels (HDD), donc, les SSD précédents sont comme les disques durs portables. En fait, le SSD n'a pas besoin d'avoir une coque, Micro-SATA (également connu sous le nom m-SATA) a été donc inventé. Ensuite, le SSD M.2 a vu le jour, également connu sous le sigle de NGFF (pour Next Generation Form Factor), il est beaucoup plus rapide et plus petit que les SSD ordinaires. Parce qu'il est très petit, les utilisateurs peuvent ajouter un SSD M.2 à un ordinateur portable qui n'a pas la place pour un SSD ordinaire.

Avantages :
● Prend moins de place et consomme moins d'énergie.
● Peut lire et écrire à des vitesses plus rapides.
● Prend en charge PCIe, SATA, USB 3.0, Bluetooth et Wi-Fi.
Inconvénients :
● Le SSD SATA de 1 To coûte environ 100 $ (cher)
● Capacité limitée (2 To maximum)
● Problèmes de compatibilité

Si un ordinateur portable est compatible avec la spécification M.2, le système d'exploitation du périphérique doit déjà inclure les pilotes AHCI (Advanced Host Controller Interface) requis pour installer la carte de stockage M.2. Si votre ordinateur portable ne répond pas à vos besoins, n'achetez pas ce SSD. Si vous pouvez répondre aux besoins, profitez dès maintenant des hautes performances de votre nouveau SSD.

M.2 SSD

Si vous allez changer votre HDD par un SSD M.2 à l'aide d'un logiciel de clonage du SSD gratuit, vous devez faire attention aux points suivants avant d'acheter un SSD M.2. Tout d'abord, assurez-vous que la taille du SSD est adaptée à votre ordinateur. Ensuite, vous devez connaître les spécifications du matériel, par exemple, s'il s'agit d'un m-SATA ou un bus PCI Express. Enfin, si vous ne savez pas si votre carte d'ordinateur supporte le démarrage à partir d'un SSD M.2, il est recommandé de le confirmer avec le fabricant de carte.

Logiciel de clonage gratuit d'un HDD sur un SSD M.2

Afin de cloner un disque dur vers un SSD M.2, il faut choisir un logiciel de clonage fiable et efficace. Généralement, un SSD est plus petit qu'un HDD, donc, le logiciel que vous choisissez doit pendre en charge le clonage d'un disque dur vers un SSD plus petit. Et comme les matériels informatiques utilisent récemment le mode UEFI par défaut, ce logiciel doit ainsi prendre en charge UEFI. Et il sera mieux s'il peut cloner un disque MBR vers un disque GPT, et vice versa.

Heureusement, il y a un logiciel de clonage de disque appelé AOMEI Backupper Standard qui répond à toutes ces exigences. En outre, il permet d'optimiser l'utilisation de SSD. Vous n'avez pas besoin de créer un support amorçable à l'aide d'une clé USB ou d'un CD pour effectuer le clonage, et vous pouvez directement cloner le disque dur avec Windows. Par conséquent, vous pouvez encore utiliser l'ordinateur pendant le clonage.

Comment cloner un HDD vers un SSD M.2 ?

Après avoir connecté SSD M.2 à votre ordinateur, assurez-vous qu'il peut être reconnu par votre ordinateur. S'il est montré dans Gestion des disques de Windows, vous pouvez suivre les étapes ci-dessous pour cloner votre disque dur vers un SSD M.2.

1. Téléchargez et exécutez ce logiciel de clonage du SSD gratuit.

Télécharger Gratuiciel Win 11/10/8.1/8/7/XP
Télécharger en sécurité

2. Dans l'interface principale, cliquez sur Cloner, puis sélectionnez Clonage de disque. Si vous voulez cloner uniquement l'OS, vous pouvez sélectionner « Clonage de système ». C'est la fonctionnalité avancée de l’édition AOMEI Backupper Professional.

Clonage de disque

3. Sélectionnez le disque d'origine comme disque source, ensuite choisissez le SSD M.2 comme disque de destination.

Disque Source

Disque Destination

4. Cliquez sur Cloner pour effectuer le clonage d'un HDD sur un SSD M.2.

sommaire des opérations

Remarques :

1. « Éditer » vous permet de redimensionner la taille de partition sur le disque de destination. Voici trois options pour choisir : (Les deux dernières fonctionnalités ne sont disponibles que dans l’édition Professional).

  • Copier sans redimensionner les partitions : Ne pas faire de changements.

  • Ajouter l'espace non alloué à toutes les partitions : Les partitions de destination seront automatiquement redimensionnées à l'ensemble du disque, et s'adaptent à la taille du disque.

  • Ajuster manuellement la taille des partitions : Ajuster manuellement la taille et l'emplacement de la partition en faisant glisser un curseur.

Editer

2. Si le disque cible est un SSD, cochez « Alignement du SSD » pour améliorer la vitesse de lecture et d'écriture et prolonger la durée de vie du SSD.

3. Sélectionnez « Cloner secteur par secteur » si vous souhaitez cloner chaque secteur, quelqu'il soit utilisé ou non, qu'il soit un secteur vide ou d'un secteur défectueux.

● Pour obtenir plus de capacité, vous pouvez choisir de cloner un SSD sur un SSD plus grand, cloner NVMe sur un SSD NVMe plus grand, etc. Bien que pour de meilleures performances, il est suggéré de cloner Windows 10 sur un SSD NVMe.
● Si vous préférez cloner via une clé USB bootable, le processus est le même après avoir démarré à partir du disque bootable créé par AOMEI Backupper.

Configurez le démarrage de votre ordinateur à partir du SSD M.2 cloné

Si vous clonez Windows 10 depuis un SSD/HDD vers un SSD M.2, vous devez définir manuellement la séquence de démarrage. Redémarrez votre ordinateur et appuyez sur F2, Esc, ou F8 pour entrer dans le BIOS. Ensuite, réglez le démarrage à partir du disque dur SSD M.2 cloné. Il se peut que vous deviez désactiver le contrôle de démarrage sécurisé pour que le SSD soit considéré comme un disque bootable.

Conseil :

Si le HDD ou le SSD source est en mode de démarrage MBR mais que le SSD cloné/migré est en mode GPT, il est nécessaire de placer le SSD en premier dans l'ordre de démarrage des périphériques dans le BIOS et de changer le mode de démarrage en EFI pour garantir un démarrage correct.

BOOT

Si votre ordinateur portable démarre comme d'habitude et que vous voyez tous vos programmes et paramètres comme avant (mais beaucoup plus rapidement), tout s'est bien passé. 

Conclusion

Voici comment cloner un disque dur vers un SSD M.2 en utilisant AOMEI Backupper Standard. Si vous préférez faire le clonage via une USB bootable, le processus est le même après le démarrage à partir d'un disque de démarrage créé par AOMEI Backupper. En outre, AOMEI Backupper peut non seulement cloner un HDD vers un SSD M.2, mais aussi il vous permet de sauvegarder le disque dur ou de le restaurer en cas de besoin.

Si vous êtes un utilisateur de Windows Server, vous pouvez essayer AOMEI Backupper Server, il prend en charge les systèmes Windows Server, tels que Windows Server 2022, 2019, 2016, 2012 (R2) et SBS 2003, 2008, 2011.