Par Jade / Dernière mise à jour : le 16/11/2020

À propos de SSD M.2

Les disques SSD précédents utilisent le standard SATA qui est également utilisé par les disques durs traditionnelles (HDD), donc, les SSDs précédents sont comme les disques durs portables. En fait, le SSD n'a pas besoin d'avoir une coque, Micro-SATA (également connu sous le nom m-SATA) a été donc inventé. Ensuite, le SSD M.2 a vu le jour, également connu sous le sigle de NGFF (pour Next Generation Form Factor), il est beaucoup plus rapide et plus petit que les SSDs ordinaires. Parce qu'il est très petit, les utilisateurs peuvent ajouter un SSD M.2 à un ordinateur portable qui n'a pas la place pour un SSD ordinaire.

Si vous allez changer votre HDD par un SSD M.2 à l'aide d'un logiciel de clonage du SSD gratuit, vous devez faire attention aux points suivants avant d'acheter un SSD M.2. Tout d'abord, assurez-vous que la taille du SSD est adaptée à votre ordinateur. Ensuite, vous devez connaître les spécifications du matériel, par exemple, s'il s'agit d'un m-SATA ou un bus PCI Express. Enfin, si vous ne savez pas si votre carte d'ordinateur supporte le démarrage à partir d'un SSD M.2, il est recommandé de le confirmer avec le fabricant de carte.

Logiciel de clonage gratuit d'un HDD sur un SSD M.2

Afin de cloner un disque dur vers un SSD M.2, il faut choisir un logiciel de clonage fiable et efficace. Généralement, un SSD est plus petit qu'un HDD, donc, le logiciel que vous choisissez doit pendre en charge le clonage d'un disque dur vers un SSD plus petit. Et comme les matériels informatiques utilisent récemment le mode UEFI par défaut, ce logiciel doit ainsi prendre en charge UEFI. Et il sera mieux s'il peut cloner un disque MBR vers un disque GPT, et vice versa.

Heureusement, il y a un logiciel de clonage de disque appelé AOMEI Backupper Standard qui répond à toutes ces exigences. En outre, il permet d'optimiser l'utilisation de SSD. Vous n'avez pas besoin de créer un support amorçable à l'aide d'une clé USB ou d'un CD pour effectuer le clonage, et vous pouvez directement cloner le disque dur avec Windows. Par conséquent, vous pouvez encore utiliser l'ordinateur pendant le clonage.

Comment cloner un HDD vers un SSD M.2 ?

Après avoir connecté votre SSD M.2 à votre ordinateur, assurez-vous qu'il peut être reconnu par votre ordinateur. S'il est montré dans Gestion des disques de Windows, vous pouvez suivre les étapes ci-dessous pour cloner votre disque dur vers un SSD M.2.

1. Téléchargez et exécutez ce logiciel de clonage du SSD gratuit.

Télécharger Gratuiciel

Win 10/8.1/8/7/XP

Télécharger en sécurité

2. Dans l'interface principale, cliquez sur Cloner, puis sélectionnez Clonage de disque. Si vous voulez cloner uniquement l'OS, vous pouvez sélectionner « Clonage de système ». C'est la fonctionnalité avancée de l’édition AOMEI Backupper Professional.

Clonage de disque

3. Sélectionnez le disque d'origine comme disque source, puis choisissez le SSD M.2 comme disque de destination.

Disque Source

Disque Destination

4. Cliquez sur Cloner pour effectuer le clonage d'un HDD sur un SSD M.2.

sommaire des opérations

Remarque :

1. « Editer » vous permet de redimensionner la taille de partition sur le disque de destination.

2. Si le disque cible est un SSD, cochez « Alignement du SSD » pour améliorer la vitesse de lecture et d'écriture et prolonger la durée de vie du SSD.

3. Sélectionnez « Cloner secteur par secteur » si vous souhaitez cloner chaque secteur, quelqu'il soit utilisé ou non, qu'il soit un secteur vide ou d'un secteur défectueux.

Conclusion

Si vous préférez faire le clonage via une USB amorçable, le processus est le même après le démarrage à partir d'un disque de démarrage créé par AOMEI Backupper. En outre, AOMEI Backupper peut non seulement cloner un HDD vers un SSD M.2, mais aussi il vous permet de sauvegarder le disque dur ou de le restaurer en cas de besoin.